top of page

Le Gyrophone

C’est plusieurs rêves d’enfance devenus réalité :

Jouer du violon en flottaison, 

 

Chevaucher un gramophone, machine d’antan magique et majestueuse,

capable de restituer de la musique rien qu’avec une manivelle, 

Sans aucun renfort de la fée électricité. 

 

Briser la glace avec les passants en jouant de la musique de manière originale dans la rue et sur les places publiques.  

HD_773A3999-Modifier-Modifier.jpg

Le gyrophone, et l’artiste qui est monté dessus, 

Vincent Loiseau, dit Kwal, 

s’en vont semer des notes de musique 

en villes et villages de montagne 

à partir de l’été 2023.  

 

Des notes jouées au violon, duduk ou guitare-bidon-d’huile, 

accompagné d’un fond musical sortant du pavillon. 

 

Quelques mélodies classiques, mais aussi des compositions originales, composées pour le gyrophone. 

 

Le gyrophone est un objet original, mélangeant musique et mobilité, imaginé par Vincent Loiseau et fabriqué par Erwan Belland. 

https://www.youtube.com/watch?v=zndl0LeyaMs 

 

Si vous souhaitez découvrir l’univers de Vincent Loiseau (Kwal), musicien, slameur et conteur, auteur de plusieurs albums et spectacles, c’est ici. 

Bienvenue.  

Naissance du projet

Vincent Loiseau, en se déplaçant souvent en gyro roue dans la vie quotidienne, a souvent constaté que ce moyen de transport, encore assez peu répandu, suscitait toujours de nombreuses questions parmi les passants, partout où il se rendait.  Des questions multiples et curieuses sur la gyroroue, l’équilibre nécessaire, le temps d’apprentissage, etc...

Un outil très efficace, donc, pour entrer en communication, créer du lien avec des inconnus.  

Un outil idéal pour jouer en rue. 

 

Petit à Petit est venue l’idée de jouer des instruments de musique sur ce véhicule, puis d’ajouter un coffrage de gramophone par-dessus la roue pour créer un véhicule visuellement unique et original : le gyrophone. 

 

Vincent a toujours été passionné par les gramophones, ancêtres du tourne-disque, pour leur aspect visuel (notamment le pavillon ) et pour la « magie » qu’ils dégagent : aucune électricité, seulement une manivelle, et une aiguille sur un disque vinyle. 

Des éléments qui ont toujours fasciné l’artiste. 

 

C’est le concepteur d’accessoires de théâtre Erwan Belland, collaborateur de nombreuses compagnies dont Royal Deluxe, qui a permis l’aboutissement technique de l’objet, en créant la structure bois se fixant sur la roue. 

 

Le « gyrophone » reprenant le visuel des gramophones , n’a cependant pas de système mécanique pour fonctionner. C’est un objet de théâtre, une « évocation » du gramophone. 

 

Cet été 2023, le gyrophone partira en phase d’essai jouer en Savoie et Haute-Savoie, dans des lieux publics, afin de travailler le répertoire proposé et approfondir le concept : places de villages et marchés, pied de monuments, montagnes...le gyrophone va pour la première fois rencontrer le public et recueillir les impressions des passants. 

 

Vincent Loiseau, également conteur, a prévu de pouvoir aussi raconter des histoires en déambulation depuis le gyrophone. 

773A3466.jpg
bottom of page